Dissertation Sur La Mondialisation

Dissertation Sur La Mondialisation-78
Renseignements additionnels sur le fmi en franais Address by Stanley Fischer Acting Managing Director International Monetary Fund Given at the Conference on "Promoting Dialogue: Global Challenges and Global Institutions" at American University Washington, D.C., April 13, 2000 Publications on Globalization Le terme «mondialisation» possède une forte charge émotive.Cependant, cette croissance n'a pas été régulière, l'expansion la plus vigoureuse ayant été enregistrée pendant la seconde moitié du siècle, période de forte progression des échanges accompagnée d'un mouvement de libération du commerce-- et en général un peu plus tard des flux financiers.

La mondialisation accroît-elle les inégalités ou aide-t-elle à réduire la pauvreté?

L'instabilité menace-t-elle fatalement les pays qui s'intègrent à l'économie mondiale?

L'objectif de la présente étude, qui fait un tour d'horizon de certains aspects de la mondialisation, est d'indiquer aux pays comment tirer parti de ce processus, tout en évaluant avec réalisme le potentiel et les risques.

La globalisation qui offre de grandes chances de parvenir à un développement authentiquement mondial avance de façon irrégulière.

Certains pays s'intègrent à l'économie mondiale plus rapidement que d'autres.

Dans ceux qui ont pu s'intégrer, la croissance est plus forte et la pauvreté diminue.Cependant, à mesure que ces pays modifiaient leur politique, leur revenu a commencé à augmenter. L'encourager -- et non l'inverser -- est le meilleur moyen de stimuler la croissance, le développement et la lutte contre la pauvreté.Les crises sur les marchés émergents dans les années 90 ont montré très clairement que les avantages de la mondialisation n'étaient pas sans contrepartie, à cause des risques, d'une part, d'instabilité des mouvements de capitaux et, d'autre part, de dégradation du tissu social, de l'économie et de l'environnement que pouvait engendrer la pauvreté.Dans les années 70 et 80, de nombreux pays d'Amérique latine et d'Afrique ont, contrairement à ceux d'Asie, poursuivi des politiques tournées vers l'intérieur et leur économie a stagné ou régressé, la pauvreté a augmenté et une forte inflation est devenue la norme.Des événements extérieurs défavorables ont aggravé les difficultés de beaucoup d'entre eux, surtout en Afrique.Pendant l'entre deux guerres, le monde rejetait l'internationalisme -- ou la mondialisation comme l'on dit maintenant --et les pays ont fermé leur économie et adopté des mesures protectionnistes et un contrôle généralisé des capitaux.Cela a joué un rôle majeur dans les résultats profondément négatifs de cette époque (la progression du revenu par habitant est tombée à moins de 1 % pour la période 1913-1950).Pendant la seconde moitié du siècle, même si la croissance démographique a été exceptionnelle, le revenu par habitant a été supérieur à 2 %, le taux le plus élevé ayant été enregistré durant la vague de prospérité que les pays industriels ont connue après la guerre.Le XX siècle a été marqué par une croissance moyenne remarquable des revenus, mais qui, à l'évidence, a été elle aussi été inégalement répartie.Elle évoque l'intégration croissante des économies dans le monde entier, au moyen surtout des courants d'échanges et des flux financiers.Ce terme évoque aussi parfois les transferts internationaux de main-d'œuvre ou de connaissances (migrations de travail ou technologiques).

SHOW COMMENTS

Comments Dissertation Sur La Mondialisation

The Latest from gbo33.ru ©